« Le royaume de Dieu ne vient pas comme un fait observable.
Personne ne pourra dire : il est ici ou il est là !
En vérité le royaume de Dieu est déjà là, au-dedans de vous. »

                                                                                                                      (Lc 17 : 20-21)

 

 
 



Irradiante immanence


    Il m'est permis de rapporter un arcane qui jusqu'ici n'est venu à l'esprit de personne, parce que l'on n'a pas compris ce que sont les degrés. A savoir que chez chaque ange, comme chez chaque homme, il y a un degré intime ou suprême, dans lequel le Divin influe d'abord et au plus près, et d'après lequel il dispose ensuite toutes les autres facultés intérieures.

    Cet intime ou suprême est comme une porte par laquelle le Divin entre dans l'ange et dans l'homme et où il demeure en eux. C'est par cet intime ou suprême que l'homme est véritablement homme, et qu'il peut, quant à tous les intérieurs qui appartiennent à son mental, être élevé par le Seigneur jusqu'au Seigneur même, l'aimer, croire en Lui et ainsi le voir en lui-même, et qu'il peut recevoir intelligence et sagesse. De là vient aussi que l'homme vit éternellement.

                                                                                                                                     (CE 39 ; JD 25)

 
 

    C'est beau, c'est simple, c'est puissant ! Le Divin est présent d'une façon totale et absolue au coeur de tous les êtres, de toutes les choses, du plus petit grain de matière aux gigantesques amas de galaxies, sauf qu'avec l'homme c'est par réciprocité volontaire.

    Il y est donc présent sous la forme d'un soleil, spirituel dans sa nature, irradiant bienveillance, éveil et force de vie. L'âme est son vaisseau, elle n'est pas la lumière elle-même, mais la lampe qui l'accueille, chacune de ces lampes luisant d'une façon absolument unique et différente.

    Le réceptacle dans l'âme de cette triple énergie : chaleur, lumière et force, c'est le coeur, réceptacle de l'amour, l'entendement, réceptacle de la lumière de connaissance, et la puissance d'action et de réalisation dans le monde, réceptacle du pouvoir de vie.

    La présence et le rayonnement de ce soleil intérieur deviennent clairement perceptibles dans l'expérience de la méditation, et pleinement "visibles" dans l'exercice de la contemplation, en lien en particulier avec le "chakra du coeur". Pour l'homme spirituellement éveillé, cette perception est presque continue et devient même l'élément le plus tangible de cette réalité, celui sur lequel tout repose, le principe de réalité.


    

page suivante

page précédente

page menu

page d'accueil