« Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa,
homme et femme il les créa. »                                                                                                                                       (Gn 1, 27)

« En lui habite corporellement toute la plénitude de la Divinité. »

                                                                                                              (Jn 8 : 12)

 
 




Le vaisseau céleste


    Le Divin est l'Homme même, par qui tout homme est homme.

(DS 100)

    On doit avoir foi en Dieu, le Sauveur Jésus-Christ, parce que c'est avoir foi en un Dieu visible, dans lequel est le Dieu invisible. La foi en un Dieu visible qui est Homme et en même temps Dieu, entre dans l'homme.

(VRC 339)

    La conjonction de l'homme avec le Seigneur ne se fait point avec son Divin suprême même, mais elle se fait avec son Divin Humain, et de cette manière avec le Divin suprême même. L'homme ne peut avoir absolument aucune idée du Divin suprême, l'idée de ce Divin étant tellement supérieure à sa pensée, mais il peut se faire une idée du Divin Humain du Seigneur.

(AC 4211)

   Dieu et Homme dans le Seigneur, ne sont pas deux personnes, mais une seule, et absolument une, comme l'âme et le corps sont un.

(DS, 60)

   Le Divin même ne peut être saisi par la pensée, mais chacun peut, par la pensée, saisir le Divn Humain. Le Divin qui est incompréhensible, devient compréhensible par son Divin Humain.

(AC 6804, 10067)

    On ne peut, par aucune idée, saisir le Divin et par suite placer notre confiance en lui et l'aimer, si ce n'est que par le Divin Humain. Les anciens ont reconnu le Divin, parce qu'il apparaissait dans une forme humaine, et ce divin était le Divin Humain d'éternité.

(AC 100067, 5110, 6280)

    On doit avoir confiance dans le Christ, car c'est avoir foi en un Dieu visible, dans lequel est le Dieu invisible. En effet la foi en un Dieu visible qui est Homme et en même temps Dieu, entre dans l'homme. De là, ce que dit l'Evangile de Jean : Personne ne vit jamais Dieu, sinon que le Fils unique, et nul ne vient au Père que par Lui. Pour la même raison, il est appelé Médiateur.

(AC 4211 ; VRC 339)

 
 

     Dans la vision de Swedenborg, le Christ n'est pas seulement une incarnation de la Lumière Divine. Il incarne dans son humanité et dans son corps même, l'Humain préexistant de Dieu. Car si l'homme a été créé et formé à l'image et à la ressemblance de Dieu, cela signifie que Dieu est "l'Homme" lui-même, l'Homme par excellence, l'archétype même de toute humanité. Evidemment cet Humain Divin, ou, comme le nomme Swedenborg, ce "Divin Humain", est d'une tout autre nature que celle de nos humanités.

    Il n'est pour autant pas sans lien avec elle, car il constitue en quelque sorte le code ADN, non seulement de toute humanité, mais comme nous le verrons plus loin avec le "Grand-Homme", celui de la création entière. C'est en vertu de ce Divin Humain, que nous partageons, avec tout ce qui existe dans cet univers, un lien de parenté commun. C'est ce lien commun qui rend possible la cohésion du tout et qui fait qu'il existe une sorte de connivence (complicité, accord, sympathie, empathie, harmonie) sous-jacente entre tout ce qui existe, une galaxie, un brin d'herbe, une grenouille, un être humain, Dieu !


    

page précédente

page menu

page d'accueil