r
 



 

Bibliographies chronologiques des ouvrages et documents biographiques.



    Il s'agit d'une bibliographie des diverses sources de documents et d'ouvrages biographiques de référence, pour partie, utilisés afin de réaliser la présente biographie de la vie de Swedenborg.

    En 1883, un peu plus d'un siècle après la mort de Swedenborg, Benjamin Worcester listait déjà à la fin de sa biographie sur Swedenborg une trentaine de publications biographiques. En 1906, dans sa prestigieuse « Bibliographie » James Hyde en mentionne plus d'une centaine. Cette bibliographie, loin d'être exhaustive, liste les publications, des plus anciennes aux plus récentes, les mieux référencées et les plus significatives. Elle pourra donc servir de guide aux lecteurs curieux, ainsi qu'aux étudiants, chercheurs et érudits.

   Elle est divisée en quatre parties, la première liste la littérature en anglais, la deuxième en allemand, la troisième en français. La quatrième réfère seulement les courtes biographies, ainsi que les plaquettes et courts articles biographiques. De petites notes informatives, placées entre parenthèses, complètent certaines références de façon à situer plus facilement l'ouvrage et son contenu. Leurs dates de publication sont éditées en rouge afin de permettre une saisie de la chronologie d'un simple coup d'oeil.  Les titres en gras sont ceux des ouvrages les plus importants.

    C'est une littérature qui a son histoire, une histoire qui a connu un développement continu et régulier au fil du temps et des époques différentes, et qui se poursuit jusqu'à nos jours. Notre façon d'appréhender Swedenborg et ses enseignements évoluant constamment avec la culture du moment.

    Nous ne pouvons que nous incliner avec reconnaissance devant tous ceux qui nous ont fait le legs de cette littérature d'une exceptionnelle richesse, et qui ont mis à notre disposition de très nombreux récits et analyses biographiques ainsi que de précieux outils de recherche et de travail.

  Tous ces livres sont disponibles dans les deux bibliothèques swedenborgiennes françaises : celle du « Cercle Swedenborg » de Lausanne en Suisse, et celle de « l'Association Chrysalis » à Saorge en France. La mention : (Lausanne) signifie que l'ouvrage cité ne se trouve qu'à la bibliothèque de Lausanne. La mention : (pdf) qu'il n'est disponible qu'en version numérique au format PDF, dans la bibliothèque numérique de l'association Chrysalis. La mention (S) fait référence aux sources de documents biographiques, avec de un à trois astérisques (*) en fonction de l'importance de ces données. La mention (B) indique qu'il s'agit d'ouvrages spécifiquement biographiques. Tous les ouvrages et documents sans mentions sont présents dans la bibliothèque de l'association Chrysalis.

Bibliographie chronologique des publications biographiques en anglais

« Documents Concerning the Life and Character of Emanuel Swedenborg », collected by Dr. J. F. I. Tafel of Tubingen, and édited in english by the Rev. I. H. Smithson, Manchester: Joseph Hayward, 1841, 1855 ; édition américaine avec additions de George Bush, New York et Boston, 1847. (Son neveu, Rudolph L. Tafel, reprendra, une trentaine d’années plus tard, tous ces documents ainsi que le titre de cet ouvrage, voir plus loin : « Documents concerning the Life... ». 289 pages.) (S*) (pdf)

« Emanuel Swedenborg: his life and writings », 2 vols, William White, Simpkin Marshall & Co., London: Simpkin Marshall & Co., 1867 ; Seconde Edition, Revised, condensée en un seul volume, Simpkin Marshal & Company, London, 1868. (Réalisé sur la base d'un ouvrage biographique antérieur, bien documenté et sympathisant, publié à Londres en 1856, et aux États-Unis en 1866, à la suite d’un différend avec la « Swedenborg Society » de Londres, il réécrit et publie cette importante somme biographique en étant cette fois plutôt hostile à l'égard de Swedenborg. A ce sujet, voir ci-dessous : « Documents... », de R. L. Tafel, vol. II part II, note 308, p. 1284-1331. C'est un beau livre avec quelques très belles illustrations : en frontispice, portrait de Jesper Swedberg ; portrait de Sw., p 57 ; chalet d'été et maison de Sw., p 504 ; portrait et signature de Sw., p 666. Bibliographie chronologique de l'oeuvre de Sw, p. 743-754 ; index conséquent en fin de volume, 755-767. 767 pages.) (B) (pdf)

« Documents concerning the Life and Character of Emanuel Swedenborg », Rev. Rudolph L. Tafel, 3 vols, London: Swedenborg Society, 1875-1877. (Une importante collection de lettres et de documents, de ou sur Swedenborg, compilés, traduits et annotés par Rudolf Leonard Tafel. Il s'agit d'une source de documents biographiques majeure. Vol. I : 725 pages ; vol. II part I, et vol. II part II : 1382 pages. Au sujet de la filiation avec l'ouvrage précédent de J.F.I. Tafel portant le même titre voir : Préface, p. xii-xiii.) (S**) (pdf)

« The Life and Mission of Emanuel Swedenborg », by Benjamin Worcester, Boston: Roberts Brothers, 1883. (L'une des meilleures biographies anciennes. Un beau portrait de Swedenborg en frontispice ; reproduction d'une note manuscrite de Sw. datant de juillet 1770. En suplément dans l'appendice : une bibliographie de Sw. en anglais très complète, p. 444-452 ; une courte chronologie de sa vie, p. 453-454 ; une bibliographie des biographies, p. 454-456 ; et un index conséquent en fin d''ouvrage, 459-473. 473 pages.) (B) (Lausanne & pdf)

« Transactions of the International Swedenborg Congress. Held in connection with the celebration of the Swedenborg Society's Centenary », London, July 4 to 8, 1910, The Swedenborg Society, London, 1912. (Trois sections : science, philosophie et théologie. Plus d'une vingtaine d'auteurs, 23 articles, dont plusieurs d'intérêt biographique. Voir en particulier dans l'appendice : « The History of Swedenborg's Manuscripts », p. 337-354. Nombreuses photos et reproductions de belles qualités, quelques illustrations empruntées à l'oeuvre scientifique de Swedenborg, un portrait de Charles Byse p. 342. 373 pages.) (S*)

« Posthumous Theological Works of Emanuel Swedenborg », Volume 1, John Whitehead editor and translator, Standard Edition, Swedenborg Foundation, New York ; first published in the U.S.A. in 1914 ; 12th printing 1978. (Volume 1, en supplément des ouvrages posthumes : « Autobiographical Letters », p. 5-9 ; « Theological extracts from Swedenborg's Correspondence », p. 569-604, et plus spécifiquement : « Swedenborg, his Mission, and danger of Intercourse with Spirits », p. 588-598. 604 pages.) (S*)

« Swedenborg », by D. T. Suzuki, 1913/1924. (Voir plus loin : 1996.)

« An Introduction to the Word Explained: A Study of the Means by Which Swedenborg the Scientist became the Theologian and Revelator » », by Alfred Acton, Academy of the New Church, Bryn Athyn, 1927. (Le livre traite plutôt du sous-titre de l'ouvrage : « Une étude des moyens par lesquels Swedenborg le scientifique est devenu théologien et révélateur ». C’est une excellente source sur ce sujet mais qui a une tonalité très apologétique. 164 pages.) (B)

« Swedenborg: Life and Teaching teachings », by G. Trobridge, Swedenborg Society, London, 1935. (Trés populaire et régulièrement rééditée par la Swedenborg Foundation de New York. « Preface to Fourth Edition », p. 5-6 ; « Contents », p. 7 ; « Index », p. 339-343) (B)

« The Happy Isles. The Story of Swedenborg », by Eric A. Sutton, illustrated by Reginald Knowles, London: J.M. Dent & Sons LTD, 1938. (Je mentionne ce livre rare, nulle part cité en référence. Très originale, cette courte biographie bien documentée a beaucoup de qualités. Quelques jolies gravures, en particulier sur la couverture, en frontispice, et p. 149. Carte des voyages de Sw. en dos de couverture. Bel ouvrage de 175 pages.) (B)

« The Letters and Memorials of Emanuel Swedenborg », translated and edited by Alfred Acton, 2 volumes, Swedenborg Scientific Association, Bryn Athyn, vol. I : 1948 ; vol. II : 1955. (Il s'agit de la collection de lettres, de notes et de comptes rendus de voyages, la plus complète qui soit, classée dans l'ordre chronologique. À rapprocher de « Documents Concerning Swedenborg », de R. L. Tafel, mais dans une traduction ici plus fidèle aux textes originaux. Volume 1 : « Table of Contents », p. v-xi ; « Preface », p. xiii-xv. 508 pages. Volume 2 : « Table of Contents », p. iii-vi ; Index p. 786-803. pages 509-803. 803 pages.) (S***)

« Emanuel Swedenborg, Scientist and Mystic », Signe Toksvig, first printing Yale University Press, 1948 ; reprinted by the Swedenborg Foundation, New York, 1983. (Edition de 1983 : portraits des parents de Sw., p. 16 ; portraits de Sw., p. 48, 80, 336 ; écriture de Sw., 212,215. Reproductions de piètres qualités. Notes et index en fin de volume, p. 362-389. Madame Toksvig s'applique à démontrer que Swedenborg est un grand mystique. L'ouvrage qui a fait polémique comporte un certain nombre d'erreurs mais reste un excellente biographie bien documentée de 389 pages.) (B)

« Emanuel Swedenborg, visionary savant in the age of reason », by Ernst Benz, 1948. (Voir plus loin : 2002.)

« The Swedenborg Epic, The Life and Works of Emanuel Swedenborg », by Cyriel Odhner Sigstedt, New York: Bookman Associates, 1952 ; London: The Swedenborg Society 1981. (Madame Sigstedt a produit une des meilleures biographies modernes à ce jour, certainement une des plus complète et des mieux documentée. Edition de 1981 : - Nombreuses illustrations de très piètre qualité ; lettre manuscripte de Sw. p. 325. - Notes et références conséquentes, p. 445-482. - En appendice : arbre généalogique de Sw., p. 484-485 ; divers documents, p. 486-498 ; une bibliographie succint en anglais, p. 499-501 ; index conséquent en fin d'ouvrage, p. 503-517. - En dos de couverture carte de la Suède avec pincipaux lieux en relation avec la vie de Sw. Cest un gros livre de 517 pages. ) (B)

« The Life of Emanuel Swedenborg: a Study of the Documentary Sources of his Biographie, covering the Period of his Preparation, 1688-1744 », Alfred Acton, Academy of the New Church, Bryn Athyn, 1958. (Cet ouvrage, resté inachevé suite au décés de son auteur, est une référence importante. Sa table des matières, p. 1-7, et l'ensemble de l'ouvrage, p. 1-838,constituent une sorte d'index chronologique très détaillé portant sur une période allant de 1682 à 1744. 53 pages.) (S**) (pdf)

« Emanuel Swedenborg », by Inge Jonsson, University of Stockholm, translated from Swedish by Catherine Djurklou, Twayne Publishers, New York 1971. (Professeur-assistant en histoire de la littérature à l'université de Stockholm. Seul le premier chapitre est à proprement parlé biographique. Le focus est principalement porté sur la pensée scientifique et philosophique de Swedenborg. Le dernier chapitre traite de son influence sur la littérature en Europe. Une courte chronologie de la vie de Swedenborg, p. 11-12 ; « Notes and references », p. 196-212 ; « Selected Bibliography », p. 213-220 ; « Index », p. 221-224 ; Un très rare portrait de Sw. dans sa trentaine au dos de la jacquette de couverture, voir aussi plus loin « A Swedenborg Scrapbook », p. 25. 224 pages.) (B)

« The Presence of Other Worlds. The Psychological / Spiritual Findings of Emanuel Swedenborg », Wilson van Dusen, New York: Harper & Row, Evanston, San Francisco, London, 1974. (Réalisé par un psychologue clinique ce livre bien écrit, captivant et très populaire a connu plusieurs rééditions. En dehors de son premier chapitre : « The Man », p.1-18, cet ouvrage n'est pas à proprement parlé une biographie, mais une étude éclairée des enseignements de Sw. en lien avec la psychologie. Bibliographie partielle des travaux scientifiques de Sw., p. 6-8 ; « Guide to Swedenborg's Writings », p. 231-235 ; « Réferences », p. 236-240. C'est un bel ouvrage de 240 pages.) (B)

« Blake and Swedenborg. Opposition is True Frienship. An Anthology. The source of William Blake's Arts in the Writings of Emanuel Swedenborg », Compiled and Edited by Harvey F. Bellin and Darrell Ruhl, With an Introduction by Geoge F. Dole, Swedenborg Foundation, New York, 1985. (Ouvrage collectif rassemblant une douzaine d'auteurs. Nombreuses illustrations et reproductions en noir et blanc, de qualités très variables. Voir en particulier les premiers chapitres : « Preface », p. ix-x ; « Introduction » p. 1-3 ; et « Biographical Notes », p. 1-7. Ce dernier chapitre met en parallèlle la biographie de Sw. avec celle de W. Blake, elle a donc aussi une valeur de courte chronologie biographique pour ce qui concerne Sw. 157 pages.) (S**)

« A Swedenborg Scrapbook », Brian Kingslake, Seminar Books, London, 1986, 1988. (Il s'agit d'une sorte de cahier de notes et de petit album très intéressant sur divers aspects de la vie et des enseignements de Sw., avec de nombreuses photos, reproductions et illustrations, de qualités très variables. Voir en fin de volume : « Addendum Chronological Table », p. 79-85, un tableau chronologique de la vie de Sw., avec dates et âges. Format rectangulaire atypique de 85 pages.) (S**)

« Emanuel Swedenborg. A Continuing Vision. A Pictorial Biography & Anthology of Essays & Poetry », Edited by Robin Larsen, Stephen Larsen, James F. Lawrence, W. R. Woofenden, With an Introduction by George F. Dole Swedenborg Foundation, New York, 1988. (Il s'agit d'un gros volume qui a représenté une énorme somme de travail accomplit par une large communauté de spécialistes. Cet ouvrage collectif rassemble plus d'une quarantaine de spécialistes et propose plus d'une cinquantaine d'articles, dont plus d'une dizaine à valeur biographique. Les articles sont illustrés avec de nombreuses images et photos de très belles qualités. Voir en fin de volume, entre autres : « Keys Concepts », p. 507-509 ; « Selected Chronology of Swedenborg's Early Works », p. 511; « Bibliography of Swedenborg's Works », p. 518-532 ; « Select Bibliography », p. 533-537. Un livre magnifique et une véritable bible de 558 pages.) (S***)

« A Scientist Explores Spirit. A compact biography of Emanuel Swedenborg with key concepts of Swedenborg's Theology », George F. Dole and Robert H. Kirven, Swedenborg Foundation, New York, 1992. (De nombreuses illustrations de belles qualités : carte du premier voyage de Sw., p. 12 ; carte des principales villes visitées par Sw. au cours de ses onze voyages, p. 19 ; « Keys Concepts in Swedenborgs's Theology », p. 66-75, reprise du même chapitre dans le précédent « A Continuing Vision... » avec quelques modifications ; « Bibliography », p. 76-79 ; une excellente chronologie de la vie de Sw. réalisée par R. H. Kirven en fin d'ouvrage., p. 86-95 ; Index p. 96-100. Beau petit ouvrage de 100 pages) (S***)

« Testimony of the Invisible, Essays on Swedenborg », by Jorge Luis Borges, Czeslaw Milosz, Kathleen Raine, D.T. Suzuki, Eugene Taylor, Wilson Van Dusen, Colin Wilson, Edited by James F. Lawrence, Swedenborg Foundation, New York, 1995. (Ce recueil d'articles de sept auteurs de renoms est une contribution importante concernant l'influence de la pensée de Swedenborg sur un grand nombre de penseurs connus. Voir l'introduction de James F. Laurence, p. vii-xvii. Belles photos et portraits d'auteurs divers, quelques belles illustrations : une gravure de Swedenborg en frontispice ; un portrait de W. Blake, p. 50 ; première page de l'original de « Ciel et Enfer », p. 88. 190 pages.) (S**)

« Swedenborg Buddha of the North », D. T. Suzuki, (author of « Essay in Zen Buddhism), translated and with an introduction by Andrew Bernstein, Swedenborg Foundation, 1996. (Première partie de l'ouvrage : « Part one. Swedenborg », originellement publié par Heigosha, Tokyo, Japan, 1913 ; Deuxième partie : « Part two. Swedenborg's View of Heaven and "Other-Power" », originellement publié à Chûgai Nippô, 1924. Daisetsu Teitarô Suzuki (1870-1966) est un spécialiste et auteur internationalement reconnu pour ses nombreuses publications en japonais et en anglais sur le Zen et le Bouddhisme Mahâyâna. Voir : About the Contributors, p. 133-134. Un beau livre de 134 pages) (B)*

« Emanuel Swedenborg, visionary savant in the age of reason », by Ernst Benz, introduced and translated by Nicholas Goodrick-Clarke, Swedenborg Foundation, 2002. (Cette excellente biographie est une traduction de : « Emanuel Swedenborg, Naturforscher und Seher », originellement publiée en allemand par Freidemann Horn en 1969, voir ci--dessous. L'initiative de cette traduction tombe au mieux puisqu'il s'agit de l'une des meilleures références, qui n'existait jusqu'à présent qu'en Allemand. Notons que la première publication de cet ouvrage date de 1948. Excellente introduction du traducteur. Large ouverture sur le contexte de la culture et de l'époque sous l'angle en particulier de la science, de la religion et de la pensée ésotérique. La quatrième partie du livre est consacrée aux enseignements de Sw. Courte bibliographie et index en fin d'ouvrage. C'est un beau livre de 536 pages.) (B)

« Memoirs of Swedenborg. Carl Robsham. And Other Documents », revised translations, introduction and annotations by Anders Hallengren », Series editor: Stephen Mc Neilly, The Swedenborg Society, 2011. (L’ouvrage s’inscrit dans une série, plus que bienvenue, de publications historiques dédiées à la pensée et l’influence de Swedenborg. Ce travail de très belle qualité a été réalisé par l’un des meilleurs spécialistes de Swedenborg. Il s'agit d'un document biographique majeur, un recueil de souvenir rare et unique, rédigé au cours des dix années qui ont suivi la mort de Swedenborg par un de ses amis et voisin le plus intime, Carl Robsham (1735-1794). « Swedenborg: Life and Works », p. ix-x, il s'agit d'une petite chronologie de la vie de Sw. ; « Index », p. 121-126. Antérieurement traduit et publié en anglais dans le ci-dessus « Documents... » de R. L. Tafel, en 1875, p. 30-51. Pour plus de détail au sujet de l'histoire rocambolesque de ce manuscrit, voir : « Introduction », p. xv-xxxvi. Très bel ouvrage de 126 pages.) (S***)

Bibliographie chronologique des publications biographiques en allemand

« Emanuel Swedenborg. Naturforscher und Seher », Ernst Benz, Verbesserte Auflage, Zweite, 1948. « Emmanuel Swedenborg, Scientifique et Visionnaire. » (Cette biographie en allemand originellement publiée en 1948 fut révisé, actualisé et édité par le Rev. Friedemann Horn, alors étudiant de Benz à l'université de Marburg, Swedenborg Verlag, Zurich, 1969. Traduite et publié en anglais en 2002, voir ci-dessus.)

« Emanuel Swedenborg, 1688-1772. Naturforscher und Kundiger der Überwelt », Württembergische Landesbibliothek Stuttgart, 1988. (On the occasion of the 300th birthday of Swedenborg in 1988, an »Accompanying book on the occasion of an exhibition and a series of lectures at the Regional Library of Württemberg in Stuttgart, 29th January - 25th March 1988« appeared, entitled »Emanuel Swedenborg 1688-1772. Naturforscher und Kundiger der Überwelt« [Emanuel Swedenborg, 1688-1772, naturalist and expert of the supernatural world], edited by Horst Bergmann and Eberhard Zwink. Très bel ouvrage collectif de 168 pages, 16 auteurs différents, de nombreuses illustrations, photos et reproductions de qualités, un index des noms propres. 168 pages.)

« Er Sprach Mit den Engeln ein Querschnitt durch das religiöse Werk von Emanuel Swedenborg », Ausgewählt und bearbettet von Friedemann Horn, Swedenborg Verlag, Zurich, 1993.

« Publication of Swedenborg's works in German », Thomas Noack, Bibliothek, Zurïch. (This article is about a historical survey of publications of Swedenborg’s works in German. For obvious reasons, I will refer to the past only to the extent to which this is still of relevance for the present. This covers, firstly, translations of Swedenborg’s theological writings produced over several generations, and, secondly, the development of publishing structures up to the present day Swedenborg Publishing House. Finally I highlight current projects and plans. Disponible en PDF à : www.swedenborg.ch. Article en anglais, qui malgré ses qualités, reste très incomplet concernant la bibliographie des publications collatérales en allemand. Quelques éléments d'informations au sujet de l'histoire récente du mouvement swedenborgien en Allemagne et en Suisse, qui vaudrait certainement d'être dévellopée davantage. L'article est sans date, probablement d'entre 2000 et 2018. 10 pages.)


Bibliographie chronologique des publications biographiques en français

Littérature biographique du 18e siècle

« Rêves d'un homme qui voit des esprits expliqués par des rêves de la métaphysique », Emmanuel Kant, 1766. (Anthropologie, Librairie Ladrange, Paris, 1863. PDF Exporté de Wikisource. Voir en particulier : la seconde partie ou partie historique, chapitre premier, « Un récit dont la vérité est recommandée à l'examen d'un lecteur de bonne volonté » ; chapitre II, « Voyage extatique d'un enthousiaste à travers le monde des esprits ». (pdf)

Voir autres versions (originale en allemand ?) avec pages.

« Les Merveilles du Ciel et de l'Enfer et des Terres Planétaires et Astrales, par Emmanuel de Swédenborg, d'après le témoignage de ses yeux et de ses oreilles », traduit du latin par A. J. P., II tomes, A Berlin, chez G. J. Decker, I,mprimeur du Roi, MDCCLXXXII, 1782). (Cette très belle édition en deux volumes est la première traduction française, publiée par Antoine-Joseph Pernety seulement 10 ans après la mort de Swedenborg. Elle contient une des premières collections de documents à valeur biographique en français. Gravure d'un portrait de Sw. en frontispice. « Discours préliminaire pour tenir lieu de préface », p 3-37. « Éloge du feu Mr. Emmanuel de Swédenborg », traduit librement du Suédois, p 38-63. « Observations ou notes sur Swédenborg », p 64-90. « Lettre traduite de l'Allemand », signé Christophe Springer, Londres 18 janvier 1782. En tout : 784 pages.) (S*) (Chrysalis & pdf)

« Du Commerce établi entre l'Ame et le Corps, ou Traité de la Liaison qui Subsiste entre le Spirituel et le Matériel », Fidèlement rendu du Latin d'Emanuel de Swedenborg, par le Traducteur de la Nouvelle Jérusalem et de sa Célefte Doctrine, Edition augmentée du Discours Préliminaire de Th. Hartley, Docteur en Théologie, &c., A Londres, A La Haye, 1785. (Traduction sans nom d'auteur en couverture, mais attribuée par une note manuscrite sur l'ouvrage à M. Peraut, voir note page 76. « Le Traducteur Français aux Universités de sa Patrie », p. 5-10 ; « Discours Préliminaire du Traducteur Anglais humblement adressé aux Universités, de la Grande-Bretagne », p. 11-75 ; « Avertissement, Qui fe trouve à la tête de la Traduction de M. Peraut, imprimée à Paris », p. 76-77 ; « Catalogue des Ouvrages Imprimés d'Emanuel Swedenborg, felon l'Ordre Chronologique », p. 78-82 ; « Additions du Traducteur de Londres », p. 121-122 ; quatre lettres de Sw., p. 122-133 ; « Tableau ou idée Générale de la Foi vraiment Chrétienne », p. 134-135 ; traduction de « Du Cheval Blanc dont il est parlé dans l'Apocalypse », de Sw,. p. 137-141 ; « Prospectus pour imprimer par souscription les oeuvres posthumes de l'honorable et savant Emanuel Swedenborg », p. 142-147. 150 pages.) (S*) (pdf)

« Tableau Analytique et Raisonné de la Doctrine Céleste de l'Église de la Nouvelle Jerusalem, ou Précis des Oeuvres Théologiques d'Emanuel de Swedenborg », Londres, La Haye 1786. (Cet ouvrage publié anonymement est du Dr. Bénédict Chastagnier. Voir en début de volume : « Epitre Dédicatoire adreffée à Mgr. l'Archevêque de Paris », p. 5-14 ; « Préface de l'Auteur François de ce Tableau », p. 15-28 ; de Thomas Hartley : « Avis au Public, traduit de l'Anglois de Mr.*** », p. 29-44. Voir en fin d'ouvrage : « Pièces concernant les circonstances de la mort de Swedenborg », p. 239-244 ; « Remarques de M. Marquis de Thomé », p. 245-253 ; Souscription de Robert Hindmarsh : « Prospectus de l'Imprimeur Hindmarfch », p. 245-253. 257 pages.) (S*) (pdf)

« Abrégé des ouvrages d'ÉM. Swédenborg, contenant La doctrine de la nouvelle jérusalem-céleste, précédé d'un discours où l'on examine la vie de l'auteur, le genre de ses écrits, et leur rapport au temps présent », A Stockholm, et se vend A Strasbourg, chez J. G. Treuttel, Librairie, 1788. (Cet ouvrage publié anonymement est très probablement de Daillant de la Touche. Voir : « Discours préliminaire, ou lettre du rédacteur A Mr. N***, Touchant la vie d'Eman. Swédenborg, ses écrits, et leur rapport au temps présent », p. III-LXXI. 396 pages.) (S*) (pdf)

« Dialogues sur la nature, le but, et l'evidence des Écrits Théologiques d'Emanuel de Swedenborg, Avec un abrégé de ses Oeuvres philosophiques », Traduit de l'Anglois. A Londres, A La Haye, 1790. (La version pdf de cet ouvrage comporte à la suite de la mention : « Traduits de l'Anglois » la note manuscrite suivante : « par William Gomm ». Ce livre publié anonymement est attribué à John Clowes. Voir : « Discours Préliminaire ou Lettre du Rédacteur, à Mr. R. D. », pages XI-XVIII. « Dialogues entre Sophron et Philadelphus », pages 19-142. Très beaux art facts p. V, X, XVIII. « Catalogue des ouvrages traduits du Latin d'Emanuel Swedenborg p. 143-144. 144 pages.) (S*) (pdf)

Littérature biographique du 19e siècle

« La Nouvelle-Jérusalem. Revue religieuse et scientifique », 1838-1847. (Revue publiée par Le Boys des Guays, premier numéro, mars 1838. De nombreux documents sur Swedenborg et le mouvement swedenborgien.) (S***) (pdf)

Voir aussi : « Mémoires sur la vie et les ouvrages d'Edouard Richer », en partie écrits par lui-même et publiés par F. Piet, Nantes Paris, 1836. (Edouard Richer, écrivain breton et nantais, 1792-1834.)

« Du Ciel et de ses Merveilles, et de l'Enfer, d'après ce qui a été Entendu et Vu. » Par Emmanuel Swedenborg. Traduit du latin par J.-F.-E. Le Boys des Guays. Sur l'Édition princeps (Londres, 1759), Saint-Amand, Paris, 1850. (Première édition de la traduction de L.B.G. Voir au sujet des traductions françaises : « Avertissement », de Le Boys des Guays en début de volume, absent des éditions suivantes.) (S*) (Chrysalis & pdf)

« Mélanges », œuvres d’Édouard Richer, deux volumes, Saint-Amand, Paris, Londres, New York, 1861. (Nombreux articles, essentiellement reproduits de la revue « La Nouvelle Jérusalem », dont plusieurs sur Swedenborg, ses doctrines, l’histoire du mouvement swedenborgien en particulier en France.) (S**)

« Collection de Mélanges concernant la Nouvelle Jérusalem », J. F. E. Le Boys des Guays, deux volumes, Saint-Amand, Paris, Londres, New York, tome troisième, 1864, tome quatrième, 1865. (De nombreux articles sur Swedenborg, ses doctrines, l’histoire du mouvement swedenborgien. Le Boys des Guays décède en 1864, il s’agit donc de ses toutes dernières publications.) (S***)

« Emmanuel de Swedenborg, sa vie, ses écrits et sa doctrine », M. Matter, conseiller honoraire de l'université, Librairie Académique, Didier et Cie, Libraires-Éditeurs, Paris, 1863. (L'une des premières et des principales biographies françaises, de Jacques Matter. Préface, p. I-XVI ; Notes, p.427-430 ; Table des matières, p.431-436 pages. 436 pages.) (B)

« Du Ciel et de ses Merveilles et de l'Enfer. D'après ce qui a été entendu et vu. » (Ex Auditis Et Visis). Par Emmanuel Swedenborg. Traduit de l'original latin (Londres, 1758, sans nom d'auteur). Par J.-F.-E. Le Boys des Guays (Avec la collaboration de A.H.). 2e Édition revue par A.H. Avec Index Revu et Augmenté. Paris, Leipzig, Londres, New-York, 1872, (Saint-Amand (Cher). - Imprimerie de Destenay. (Deuxième édition de la traduction de L.B.G. Voir en début de volume : « Avertissement de l'Éditeur », signé A.H., pages I-II.) (S*) (Chrysalis & pdf)

« Emmanuel Swedenborg, Notice biographique et bibliographique », Edmond Chevrier, Paris, 1875. (176 pages) (B)

« Notice sommaire sur la vie et les écrits d'Emmanuel Swedenborg », sans nom d'auteur, Imp. Victor Goupy et Jourdan, Paris, 1885, 2e édition 1888. (Publiée anonymement cette notice biographique est d'Edmond Chevrier. Catalogue des ouvrages de 4 pages. 50 pages.) (B)

« Du Ciel et de ses Merveilles et de l'Enfer. D'après ce qui a été Entendu et Vu. » Publié en Latin en 1758 à Londres sans nom d'auteur. Par Emmanuel Swedenborg. Traduction Le Boys des Guays revue et corrigée. Paris Librairie Fischbacher (société anonyme) 33, rue de Seine, 1899. (Troisième édition de la traduction de L.B.G. En fin de volume : « Lettre d'Emmanuel Swedenborg au Dr. Thomas Hartley, 1769.) (S*) (Chrysalis & pdf)

« Histoire d'un visionnaire au XVIIe siècle », par le Dr Gilbert Ballet, Paris, 1899. (Bien qu'il aborde Swedenborg, ainsi que de nombreux autres auteurs connus, sous l'angle de la maladie mentale et de la psychiatrie de cette époque, il s'agit d'une étude critique bien documentée qui a son intérêt, 228 pages. ) (pdf)

Littérature biographique du 20e siècle

« Swédenborg. Premier Cours : Sa biographie. Le savant. Le philosophe. Le révélateur. Second Cours : Le Ciel tel qu'il l'a vu », avec portraits et diagrammes, Charles Byse, Georges Bridel et Cie Éditeurs, Lausanne. (Un beau portrait de Swedenborg en frontispice, le même que celui de « Life and Mission... », de B. Worcester ; « Préface », p. 7-9, datée du 20 mars 1911 ; bustes de Swédenborg, p. 24-25 ; « Premier cours », partie biographique, p. 13-174 ; « Deuxième cours », p. 175-312 ; Table des matières, p. 313-316 ; « Quelques jugements en français, en allemand et en anglais », portants sur le présent ouvrage, p. 317-320; 320 pages.) (B) (Chrysalis & pdf)

« Swédenborg. Vol. III, Cours sept à neuf : 7. Admirateurs de Swédenborg. Procès en Hérésie. 8. Pionniers et Fondateurs de la Nouvelle Église. 9. La Rédemption », Charles Byse, Lausanne, Léon Martinet Éditeur, Paris, Librairie Fischbacher. (« Préface », p. 7-11, datée du 2 avril 1912. Cours sept, complément de l'ouvrage précédent d'intérêt biographique, p. 15-46. 346 pages.)

« Swédenborg. I. Biographie. Le savant. Le philosophe. Le révélateur. » Deuxième édition, avec portrait, Lausanne, Léon Martinet Éditeur, Paris, Librairie Fischbacher. (Ouvrage cette fois édité indépendamment de la série de cours précédente en 5 volumes. Même texte avec seulement de légères modifications. Un beau portrait de Swedenborg en frontispice ; « Préface » p. 5-7, datée du 20 mars 1911 ; Nouvelle préface, p. 8-9, datée de janvier 1918 ; « Table des matières », p. 179-180. 180 pages.) (B)

« Swedenborg », traduit du suédois par E. Söderlindh, préface de Paul Valéry de l'Académie française, Martin Lamm, de l'Académie Suédoise, Publications du Fonds Descartes, Librairie Stock, Paris, 1936. (Troisième biographie ancienne de référence en Français. Traduit de l'ouvrage original en suédois : « Swedenborg. En studie ofver hans utveckling till mystiker och andeskadare », Stockholm, Hugo Geber, 1915. Excellente préface de Paul Valérie, p. VII-XXII ; Avant-propos de la première édition, p. XXIII-XXVI ; Ouvrages cités en abrégés dans le texte, p. 311-312 ; Table des matières, p. 313. 313 pages.) (B) (Lausanne & pdf)

« Swedenborg au Travail. Étude sur la préparation spéciale de Swedenborg en vue de sa mission et sur ses méthodes de travail », Alfred Regamey, Agence des Publications de la Nouvelle Église, Lausanne, Genève, 1935. (Initialement présenté sous forme de conférences en 1928 et 1932, 48 pages. En annexe un livret intitulé : Tableau analytique et chronologique de ses manuscrits pour la période allant de 1743 à 1772.)

« Swedenborg et les Phénomènes Psychiques », Henry de Geymuller, Imprimerie de l'Ére Nouvelle, Librairie Edwin Frankfurter, Lausanne. (Sans date d'édition, possiblement 1937 ? Excellente étude, très documentée, qui aborde la vie et les visions de Swedenborg sous l'angle de la parapsychologie. Voir en particulier : « Faits attestant la clairvoyance de Swedenborg », p 407-441. Une belle bibliographie de 12 pages en fin d'ouvrage, p 442-453. Classée par domaines : psychologie, philosophie, théologie, etc., avec quelques références de la littérature collatérale anglaise et française. Cela vaut d'être mentionné, car contrairement à la littérature collatérale anglo-saxonne, la littérature collatérale française affectionne peu les bibliographies et encore moins les index, sans parler des noms d'auteur et des dates de publication parfois absents, ce qui ne facilite pas la recherche.)

« Naissance du monde nouveau annoncé par Emmanuel Swedenborg », L. Jean Français, Illustrations en couleurs par A. E. Marty, 2e Edition revue et corrigée complétée d'une post-face, édition des « Eaux-Claires », 1951, Paris. (La première édition est de 1950. Le nom de Louis Jean Français est un pseudonyme de Benjamin Allard. « Préface, p. 9-12 ; « 1re Partie : Emmanuel Swedenborg », p. 15-76, 61 pages ; « 2e Partie : Son message », p. 77-215 ; « 3e Partie : Naissance du Monde nouveau », p. 217-266 ; « Postface », p. 268-271 ; « Table des Matières », p. 273 ; « Table des Illustrations », p. 274. À noter pour la partie biographique : un portrait de Sw. p. 2 ; une photo du tombeau de Sw. p. 74 ; un timbre post à son effigie, p. 76. 42 illustrations, dont trois grands tableaux format A5 replié, nombreux shémas, reproductions de diverses œuvres d'arts, et dessins dans un style assez naif. C'est un ouvrage très atypique. Voir quelques éléments d'histoire en lien avec B. Allard et le mouvement swedenborgien dans : « La Nouvelle Église de Lausanne ... », de J. F. Mayer : p. 104-106, et notes 78-89, p. 233-235. Au sujet de ses publications voir en particulier la note 89, p. 235. 273 pages.) (B)

« Un Prophète pour notre temps, Swedenborg », Jean Prieur, bibliographie par Claude Bruley, Cercle Swedenborg, imprimerie Desseaux et Fils, 1970. (Petite biographie moderne en français de 74 pages, suivie d'une bibliographie de l'œuvre scientifique et théologique de Swedenborg de 18 pages. Ce livre serait la première publication spirituelle de Jean Prieur, avant son livre « Les témoins de l'invisible », et tous ceux qu'il a écrits ensuite. Biographie, p. 5-74 ; Bibliographie, p. 75-92. 92 pages) (B)

« Swedenborg, biographie et anthologie », suivi d'une bibliographie par Claude Bruley, Jean Prieur, Éditions Fernand Lanore, Paris, 1983. (Un portrait de Swedenborg en frontispice de piètre qualité ; biographie, p. 7-72 ; anthologie, p. 76-222 ; bibliographie, p. 224-240. La biographie et la bibliographie sont les mêmes que celles de l'édition précédente : « Un prophète pour notre temps », 1970. L'anthologie est un index thématique classé par ordre alphabétique. Il s'agit de petits résumés sur une grande diversité de sujets et de symboles. Réalisé sur la base des textes de Swedenborg, mais aussi sur celle de plusieurs auteurs de la littérature collatérale, voir : « Note de l'éditeur », p 75. 240 pages.) (B)

« Swedenborg. Son histoire, sa personnalité, ses influences », Ursula Fortiz, Editions de Vecchi, Paris, 2011. (126 pages. L'auteure semble croire que Swedenborg n'aurait jamais connu de femmes.) (B)

Bibliographie concernant l'histoire du mouvement swedenborgien
en particulier en France et en Suisse Romande

« Coup d'oeil sur la doctrine de la nouvelle Eglise chrétienne ou le swedenborgianisme », ouvrage posthume de Henri de Bülow, Philadelphie, 1809. (Quelques éléments biographiques et historiques intéressants, 80 pages.) (pdf)

« La Nouvelle-Jérusalem. Revue religieuse et scientifique », 1838-1847. (Revue publiée par Le Boys des Guays, premier numéro, mars 1838. De nombreux documents sur Swedenborg et ses premiers adeptes y seront régulièrement publiés.)
(pdf)

« Mélanges », œuvres d’Édouard Richer, deux volumes, Saint-Amand, Paris, Londres, New York, 1861. (Nombreux articles, essentiellement reproduits de la revue « La Nouvelle Jérusalem », dont plusieurs concernent l’histoire du mouvement swedenborgien, et pour certains en France.)

« Collection de Mélanges concernant la Nouvelle Jérusalem », J. F. E. Le Boys des Guays, deux volumes, Saint-Amand, Paris, Londres, New York, tome troisième, 1864, tome quatrième, 1865. (De nombreux articles sur Swedenborg, dont plusieurs concernent l’histoire du mouvement swedenborgien, pour certains en France. Le Boys des Guays décède en 1864, il s’agit donc avec ce quatrième tome de sa toute dernière publication, voir à ce sujet : « Avertissement » et « Notice sur le Boys des Guays », I - X, « Mélanges », tome quatrième, 1865.)

« Histoire sommaire de la Nouvelle Église Chrétienne fondée sur les doctrines de Swedenborg », par un ami de la Nouvelle Eglise, Paris, Londres, New-York, 1879. (Cet ouvrage de 248 pages est d'Edmond Chevrier.) (Lausanne & pdf)

« Swédenborg. Vol. III, Cours sept à neuf : 7. Admirateurs de Swédenborg. Procès en Hérésie. 8. Pionniers et Fondateurs de la Nouvelle Église. 9. La Rédemption », Charles Byse, Lausanne, Léon Martinet Éditeur, Paris, Librairie Fischbacher. (« Préface », p. 7-11, datée du 2 avril 1912. Cours sept et huit, p. 15-179. 346 pages.)

« L'Homme Dieu », Charles Byse, Lausanne. (Sans date de publication. Chapitre XIV La Nouvelle Eglise, p 158-171; chapitre XV Comment j'ai connu les ouvrages de Swédenborg, p 172-183; chapitre XVI Le Présent, p 184-197; chapitre XVII L'Avenir, p 198-207 ; chapitre XVIII Conclusion, p 208-226.)

 
  Les deux ouvrages suivants sont les deux seules publications dédiées à l'histoire du mouvement swedenborgien en France et en pays francophones. C'est une grande chance, car sans ces deux oeuvres sorties presque simultanément, une précieuse mémoire aurait certainement été perdue. Synchroniquement, la couleur et la texture de leurs couvertures respectives sont presque analogues !

« Swedenborg en France », Karl-Erik Sjödén, Acta Universitatis Stockholmiensis, Stockholm Studies in History of Literature, n° 27, Almqvist & Wiksell International, Stockholm, 1985. (Avec notes et index, 210 pages. Le seul et unique ouvrage moderne de synthèse sur l’histoire du mouvement swedenborgien en francophonie, un vrai cadeau du destin et une référence absolument incontournable.)
 
« La Nouvelle Eglise de Lausanne et le mouvement swedenborgien en Suisse Romande des origines à 1948 », Jean François Mayer, Swedenborg Verlag, 1984, Zürich. (Un travail remarquable très documenté, accompagné de nombreuses notes, et d'une bibliographie multilingue très complète, en particulier de la littérature collatérale française. L'ouvrage développe, spécialement dans les derniers chapitres, une analyse détaillée ainsi qu'une profonde réflexion sur l'étonnante histoire de cette période du mouvement swedenborgien qu'il nomme comme Chastagnier : « Novi-Jérusalémite ! »)

 

Bibliographie chronologique des chronologies biographiques en anglais et en français

« The Life and Mission of Emanuel Swedenborg », by Benjamin Worcester, Boston: Roberts Brothers, 1883. (Une courte chronologie de sa vie, p. 453-454.)

« The Life of Emanuel Swedenborg: a Study of the Documentary Sources of his Biographie, covering the Period of his Preparation, 1688-1744 », Alfred Acton, Academy of the New Church, Bryn Athyn, 1958. (La table des matières, p. 1-7, et l'ensemble de l'ouvrage, p. 1-838, constituent un chronologique très détaillée, portant sur une période allant de 1682 à 1744.) (pdf)

« Emanuel Swedenborg », by Inge Jonsson, University of Stockholm, translated from Swedish by Catherine Djurklou, Twayne Publishers, New York 1971. (Une courte chronologie de la vie de Swedenborg, p. 11-12)

« Blake and Swedenborg. Opposition is True Frienship. An Anthology. The source of William Blake's Arts in the Writings of Emanuel Swedenborg », Compiled and Edited by Harvey F. Bellin and Darrell Ruhl, With an Introduction by Geoge F. Dole, Swedenborg Foundation, New York, 1985. (Voir : « Biographical Notes », p 1-7, qui met en parallèlle la biographie de Sw. et celle de W. Blake, elle a donc une valeur de courte chronologie biographique pour ce qui concerne Sw.)

« A Swedenborg Scrapbook », Brian Kingslake, Seminar Books, London, 1986, 1988. (Voir en fin de volume : « Addendum Chronological Table », p. 79-85, un tableau chronologique de la vie de Sw., avec dates et âges.)

« A Scientist Explores Spirit. A compact biography of Emanuel Swedenborg with key concepts of Swedenborg's Theology », George F. Dole and Robert H. Kirven, Swedenborg Foundation, New York 1992. (Une excellente chronologie de la vie de Sw. réalisée par R. H. Kirven en fin d'ouvrage, p. 86-95)

« Memoirs of Swedenborg. Carl Robsham. And Other Documents », revised translations, introduction and annotations by Anders Hallengren », Series editor: Stephen Mc Neilly, The Swedenborg Society, 2011. (Une chronologie de la vie de Sw. : « Swedenborg: Life and Works », p. ix-x)


Bibliographie chronologique des brèves biographies en anglais et en français

« Les Merveilles du ciel et de l'enfer et des terres planétaires et astrales, par Emmanuel de Swédenborg, d'après le témoignage de ses yeux et de ses oreilles », traduit du latin par A. J. P., tome I, à Berlin, chez G. J. Decker, imprimeur du Roi, MDCCLXXXII (1782). (Voir : « Éloge du feu M Emmanuel de Swedenborg », traduit librement du suédois, 25 pages, p 38-63, et : « Observations ou notes sur Swedenborg », 26 pages, p 64-90.)

« Essai sur la vie et sur quelques articles de la doctrine d'Emmanuel Swedenborg », thèse de Paul-Eugène Witz, Strasbourg, 1835. (Dédicace à sa mère : Mme L. Ch. Witz-Oberlin, un membre possible de la famille d'Oberlin, 22 pages.) (pdf)

« Notice sommaire sur la vie et les écrits d'Emmanuel Swedenborg », par Henry de Geymuller. (Même titre que l'ouvrage précédent de E. Chevrier. Sans date, probablement 1938. 31 pages.)

« La nouvelle Jérusalem et sa doctrine céleste », précédée d'une notice sur Swedenborg par E.A. Sutton, édition du 250me anniversaire d'Emmanuel Swedenborg 1688-1938, Swedenborg Society, Londres, 1940. (Précédée d'une courte notice sur Swedenborg par E. A. Sutton, recteur du collège de la Nouvelle Église de Londres : p V-XVI, 12 pages.)

« Emmanuel Swedenborg. De la Divine Sagesse, traduction de Le Boys des Guays revue et corrigée », Préface, biographie, prolégomènes, résumés notes et bibliographie par L. Jean Français, 1953. (Collection la Haute Science, du Cercle du Livre, tiré à mille exemplaires. « Courte biographie de Swedenborg et origines de ses écrits théologiques », 12 pages, p. 15-27. Note en bas de la page 27 : pour plus de détail sur la vie de Swedenborg, consulter « Naissance du monde nouveau annoncé par Emmanuel Swedenborg », L.Jean Français, édition des Eaux-Claires, Paris 1951.) (pdf)

« The Essential Swedenborg. Basic Religious Teachings of Emanuel Swedenborg », Sig Synnestvedt, The Swedenborg Foundation, New York, 1970, 1977. (« Swedenborg Chronology », p 13-14. « Life of Emanuel Swedenborg », 20 pages, p 15-35.)

« A compendium of the theological writings of Emanuel Swedenborg », Samuel M. Warren, Swedenborg Foundation, first edition 1875, New York. (Ce volumineux compendium de 776 pages a connu une douzaine de réimpression. Dans l'édition de 1979 : « Biographical Introduction », 17 pages, p XXIV-XL. signées Sig Synnestvedt, extrait de « The Essential Swedenborg », ouvrage précédemment cité.)

« Emmanuel Swedenborg. Le Livre des Rêves », Journal des années 1743-1744, présenté et traduit par Régis Boyer, éditions Pandora / Le Milieu, Paris, 1979. (Introduction : « L'itinéraire spirituel de Swedenborg », daté du 2 mars 1977,
35 pages
, p 7-42.)

« Swedenborg en France », Karl-Erik Sjödén, Acta Universitatis Stockholmiensis, Stockholm Studies in History of Literature, n° 27, Almqvist & Wiksell International, Stockholm, 1985. (« En guise d'introduction biographique : les trois séjours de Swedenborg à Paris », 14 pages, p 1- 14.)

« A View from Within. A Compendium of Swedenborg's Theological Thought », compiled and translated by George Dole, Swedenborg Foundation, New York, 1985. (Voir l'introduction : « A brief biography of Emanuel Swedenborg », 12 pages, p VII-XVIII.)

« Awaken From Death. An inspiring description of the soul journey into the spiritual realms upon bodily death », Emanuel Swedenborg, J. Appleseed & Co., San Francisco, 1993. (Part I: Awakened From Death by Emanuel Swedenborg, 95 pages ; Part II: Swedenborg's Epic Journey by James F. Lawrence, 10 pages, p 97-108 ; With an introduction by Kenneth Ring, 4 pages. Il s'agit de la deuxième partie de l'ouvrage intitulée : « le voyage épique, ou le parcours héroïque, de Swedenborg ».)

Bibliographie chronologique de diverses plaquettes et courts articles
biographiques
en anglais et en français

« Swédenborg. Vol. V. Cours Treize et Quatorze », Charles Byse, Éditeur Léon Martinet, Lausanne, Paris Librairie Fischbacher, date de la préface : 1913. (Courte notice biographique au recto de la dernière page de l'ouvrage.)

« The Gist of Swedenborg », compiled by Julian Smyth and William Wunsch, Swedenborg Foundation, New York, 1920.
(« Biographical Note
», 3 pages au début de l'ouvrage.)

« La Pensée de Swedenborg », Extrait des ouvrages d'Emmanuel Swedenborg collectionnés par Julian K. Smyth et William F. Wunsch, Traduit en Français, Agence de Publication de la Nouvelle Église, Lausanne, 1923. (Traduction française de l'ouvrage précédent, réalisée par Alfred et Antony Regamey. En introduction, « Notice biographique de Swedenborg », de W. F. Wunsch : p 5-8.)

« Pensées et Extraits des œuvres de Swedenborg », Cercle Swedenborg, Lausanne, 1961. (Petite brochure anonyme de 32 pages tirée à seulement 50 exemplaires. Probablement due à Alfred G. Regamey, alors en charge du Cercle Swedenborg de Lausanne. Court résumé biographique, page 3 et 4.)

« Insights into the Beyond. An Interpretation of Emanuel Swedenborg's Heaven and its Wonders and Hell », Paul Zacharias, Swedenborg Publishing Association, New York, 1976. (Emanuel Swedenborg, p 13-15.)

« La Nouvelle Eglise de Lausanne et le mouvement swedenborgien en Suisse Romande des origines à 1948 », Jean François Mayer, Swedenborg Verlag, 1984, Zürich. (« Vie de Swedenborg », p 5-9.)

« Emmanuel Swedenborg. Le Cheval Blanc. Présentation, Notes, Résumé », suivi d'une : « Étude historique et théologique sur le sens spirituel. », Jean Vidil, Cercle Swedenborg, Paris, 198
4. (Ouvrage de 135 pages, voir chapitre : « Swedenborg quelques données biographiques. », p 80.)

« Blake and Swedenborg, Opposition is True Frienship. An Anthology. The sources of William Blake's Arts in the writings of Emanuel Swedenborg », Compiled and Edited by Harvey F. Bellin and Darrell Ruhl, Swedenborg Foundation, New York, 1985. (Voir l'introduction de George F. Dole, p 1-3.)

« Emanuel Swedenborg. Scientist, inventor, anatomist, philosopher, seer, religious writer. 1688-1772 », (Plaquette publiée par la Fondation Swedenborg à New York, sans date, probablement dans la décennie 1980-1990. Au dos de la plaquette : 
« Biographical Notes », 1 page.)

« Introducing Swedenborg », FGG, March 1987. (Plaquette publiée par la Swedenborg Society à Londres, double A4, 4 pages, avec illustrations.)

« Believe It or Not. Emanuel Swedenborg », by Robert Ripley. Reprinted for the Tricentenary celebration in observation of Swedenborg's 300th birthday, 1988. (Très court article, feuille A4, recto verso.)

« Swedenborg Foundation », Westchester, Pennsylvania, Board of Directors, 1989. (Plaquette de présentation de la Fondation Swedenborg en demie A4, trois feuilles brochées, 6 pages biographiques, avec illustrations.)

« Swedenborg. A Spiritual Philosophy », plaquette publiée par « The Swedenborg Movement », Wembley, Middlesex, sans date, probablement de la décennie 1990-2000. (Au dos de la plaquette : « Emanuel Swedenborg. 1688-1772 », une page.)

« The Swedenborg Society. Catalogue of publications », London, 1994. (Format demi-A4, 12 feuilles. Notice biographique, page 3-4.)

« Swedenborg Foundation & Chrysalis Books. 1995 Catalogue of Publications », (Catalogue des publications au format demi-A4, 5 feuilles brochées. Courte note biographique au verso de la couverture.)

« Les grands maîtres de la spiritualité », Jacques Brosse, Larousse Bordas, collection La Mémoire de l'Humanité, 1998. et France Loisir 1999. (Article intitulé : « L'illuminisme, une vision spiritualiste de l'homme et de l'univers. Swedenborg et Saint-Martin », p 204-205.)

« Encyclopédie des Sciences Ésotériques. Article sur Swedenborg », par le Pasteur Claude Bruley, sans date probablement décennies 1980-1990. (Article de 10 feuilles A4, recto uniquement.)

« Emmanuel Swedenborg. Portrait et Témoignage », par Jean Vidil, sans date, probablement la décennie 1990-2000. (Article de 4 feuilles A4, recto uniquement.)

« Emmanuel Swedenborg. Un prophète pour notre temps », (Plaquette, demi A4, 6 pages. Réalisée par Alain Nicolier, publiée par « Le Cercle Swedenborg », Les Éditions du Prieuré et Beltan, Rouvray, sans date, probablement autour des années 2000. (« Biographie d'Emmanuel Swedenborg. 1688-1772 », 4 pages, p 2-5.)

« Perles de Sagesse », extraits de l'oeuvre d'Emanuel Swedenborg, rédacteurs Grant Schnarr et Erik Buss, traduction Reinhold Kauk, présentation Chara Odhner, General Church, éditeurs Office of Evangelization, sans date, probablement autour des années 2000-2005. (Très court paragraphe, 5 pages.)

La même brève biographie se trouve dans les trois ouvrages suivants :

« Heaven and Hell », the Portable New Century Edition, Emanuel Swedenborg, translated from the Latin by George F. Dole, Swedenborg Foundation, West Chester, Pennsylvania. First printing, 2002. Second printing, 2008. Third printing, 2010. Revised fourth printing, 2016. (401 pages. Voir : « Biographical Note », 1 page, p 401) (pdf)

« Our Life After Death. A firsthand Account from an 18th-Century Scientist and Seer Emanuel Swedenborg », translated by George f. Dole, introduction by Kenneth Ring, Swedenborg Foundation, West Chester, Pennsylvania, first printing 2013, Revised second printing 2014. (113 pages. Voir : « About Emanuel Swedenborg », 3 pages, p 111-113) (pdf)

« The Lives of Angels », Emanuel Swedenborg, translated by George F. Dole and Lisa Hya Cooper, Introduction by Grant Schnarr, The Swedenborg Foundation. 2013. (146 pages. Voir : « About Emanuel Swedenborg », 2 pages, p 445-446) (pdf)

retour épilogue

page suivante

page précédente

brève biographie

brève bibliographie

page d'accueil